«

»

S’affirmer avec la PNL ?

Bonjour à tous !

Hier j’ai encore laissé Pénélope mener la danse pendant la réunion marketing. Et tous n’avaient d’yeux que pour elle. Il faut dire qu’il y a de quoi : 25 ans, souriante, charmante… et en plus elle a oublié d’être idiote !

J’avais pourtant une bonne idée à présenter, mais rien à faire : impossible de m’affirmer !

Qui mène la danse ?

Qui mène la danse ?

Des idées pour réussir à s’affirmer avec la PNL ?

Alors j’ai fait ma recherche du jour : j’ai tapé « pnl s’affirmer » et vous savez quoi, j’ai trouvé quelque chose d’assez intéressant .

Une étude américaine menée par un certain Geoffrey Cohen et ses collègues de l’université du Colorado(*) sur des enfants de 12 à 13 ans.

On leur a demandé de rédiger à plusieurs reprises un bref résumé de leurs qualités.

Et, incroyable mais vrai, les notes des enfants qui ont participé à ces cherches ont globalement augmenté significativement !

Le plus fou dans cette affaire, c’est que les effets bénéfiques étaient toujours présents deux ans après l’étude en question.

Pour les élèves qui n’étaient pas de difficulté, cela n’a rien apporté de plus.

Pénélope n’est donc pas concernée par l’exercice qui va suivre ! ;)
(*) Improving Minority Student Performance with a Values-Affirmation Intervention: A 2-Year Follow-Up;  G.L. Cohen et J. Garcia de l’Université du Colorado, Boulder à Boulder, CO ; V. Purdie- Vaughns de l’Université Columbia à New York, NY ; N. Apfel et P. Brzustoski de l’Université Yale à New Haven, CT;  Science

 

Lister ses propres qualités pour se focaliser sur le positif

« Les auteurs suggèrent que puisqu’un état psychologique initial peut déterminer les performances futures, des interventions positives précoces peuvent casser le cycle récurrent des pensées négatives et favoriser des résultats plus positifs sur le long terme. »

Voir http://vulgariz.com/cerveau/psychologie/afficher-par-ecrit-ses-qualites-personnelles-peut-permettre-dameliorer-ses-performances/

On en a rapidement déduit que cet exercice pouvait très bien s’appliquer à des adultes.

L’idée étant de lister ses propres qualités afin de se focaliser sur ce qui est positif et présent et non pas négatif et donc absent.

En gros, il faut dire « je suis…. » plutôt que « je ne suis pas… ».

 

Ça me fait penser à la définition du cartésien désabusé de Gaspar Proust :

« Je pense donc je suis, mais j’en ai rien à foutre ».

C’est bon de rire parfois non ? :)

 

Maintenant, à vos stylos, c’est parti !

Vous me faites un petit listing de vos qualités et je vais essayer d’en faire autant !

Si vous et moi n’y arrivons pas, on nous suggère de participer à une formation en Process Communication Mangement ou CPM dont l’objectif est d’utiliser la compréhension de son mode de fonctionnement et celui des autres, pour développer une plus grande flexibilité relationnelle et managériale, même dans des situations de stress.

Ça reste vague tout de même.

Bref, tentons d’élaborer cette liste pour commencer !

 

Laisser un commentaire